Georges Folmer

Ils parlent de Folmer

Nina Kandinsky

Folmer avait été présenté à Madame Kandinsky par le Président des Réalités Nouvelles, Frédo Sidès, lors du vernissage de 1950, elle l’avait félicité pour son envoi : repro.p.31 du catalogue des RN 1950.

(…) « j’ai pensé de pouvoir arranger notre rendez-vous avant les vacances, mais malheureusement j’ai eu beaucoup à faire. C’est pourquoi je suis obligée de le remettre à l’automne (…) 15/VII 50 ».Nina Kandinsky

Bernard Dorival (1914-2003)

Bernard Dorival était Vice-Conservateur aux côtés de Jean Cassou en 1947 puis Conservateur du Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, en 1967.

« L’Art de Folmer a sa place dans le grand concert de l’Abstraction géométrique (…) caressant et éclatant tout ensemble »Bernard Dorival, corresp. 1988

«J’accepte bien volontiers d’être Membre d’Honneur du Comité de l’Association des Amis de Folmer. Je suis sûr qu’elle fera un excellent travail et c’est une grande satisfaction pour moi d’y être un tant soit peu associé.»Bernard Dorival, corresp. 11 juin 1988.

Michel Seuphor (1901-1999)

Michel Seuphor était critique, écrivain et artiste.

« (…) Personnellement j’ai toujours apprécié l’effort trop isolé de Folmer dans la sphère constructiviste. L’organisation, sous son égide, de la salle des mouvements géométriques dans le cadre des Réalités Nouvelles, parfois dans l’indifférence générale, était un acte courageux et j’ai alors souvent admiré sa ténacité (…) la qualité de son œuvre qui, de toute évidence, a sa place dans le domaine constructiviste. Une place même, à mon avis, très éminente par ses sculptures en bois polychromé. Ces œuvres sont parmi les plus belles que j’ai pu connaître du constructivisme à trois dimensions. J’ai souvent eu peu qu’elles soient perdues. Elles ne le sont pas et doivent trouver place et protection dans les musées. »Michel Seuphor, corresp. 23 octobre 1987.

Serge Lemoine

Conservateur en Chef du Musée de Grenoble (1986-2001), puis Président du Musée d’Orsay jusqu’en 2008, il dirige les études en Sorbonne de Carine Florentin sur Folmer de 1989 à 1997 : Maîtrise, DEA sur le Groupe MESURE fondé par Folmer et thèse de Doctorat en Sorbonne sur le catalogue raisonné de l’œuvre de Folmer en 1997. Serge Lemoine considère que Folmer « se situe dans la lignée d’Herbin » et « fait partie du premier cercle d’Herbin, il en est un de ses meilleurs représentants ». « Georges Folmer s’est préoccupé activement de la question de la synthèse des Arts (…) On a reconnu le chemin parcouru par Georges Folmer, qui l’a conduit du cubisme à l’Art abstrait le plus rigoureux, en passant par une incursion logique dans le domaine du cinétisme : il s’agit d’un chemin tout droit ». Préface de Serge Lemoine, catalogue de l’exposition chez Yves Mikaeloff en 1990 à Paris.

Sylvie Buisson

Sylvie Buisson est conservateur du Musée du Montparnasse, expert, et auteur de : « La Ruche, Cité d’artistes » paru aux éditions Alternatives en 2009.

Laurence Imbernon

Conservateur et Directeur du Musée des Beaux-Arts de Rennes : « Georges Folmer : son chemin vers l’abstraction » catalogue de la rétrospective du Musée des Beaux-Arts de Rennes 2010. « Georges Folmer : l’Esprit de géométrie dans le cheminement de son œuvre ». Catalogue de l’exposition à l’OMPI à Genève en 2010. Catalogue de l’exposition à La Galerie à Paris en 2011 « Du Nombre d’Or à l’Abstraction géométrique ».

Ses amis artistes, architectes :

Servanes, Béothy, Gorin, Lempereur-Haut, Domela, Nemours, Breuer, Cahn, Tarabella, Del Marle, Dubuisson, Valensi, Le Caisne, Pellerin, Morellet, Cieslarczyk, Peire, Melano, Uniack, Fruhtrunk …

Un recueil sera publié sur tous ces acteurs fédérés autour des « fondateurs » d’Abstraction-Création et des Réalités Nouvelles, puis du Groupe Espace et du Groupe Mesure.

La presse (extraits non exhaustifs) :

2015 « Fine Art Connoisseur » « Revisiting Georges Folmer’s Earlier Work » – By Peter Trippi – March/April 2015

2015 Extrait de l’émission « Les Matins de Paris » diffusée le vendredi 10 avril 2015 sur France 3 Ile-de-France :

2011 « La Gazette Drouot » n°20 Georges Folmer : exposition à La Galerie rue Bonaparte à Paris : « Du Nombre d’Or à l’Abstraction géométrique » Dessins, encres-monotypes, bois polychromes, tableaux, œuvres mobiles et mosaïques de 1930 à 1960 et Carré Rive Gauche des dessins à l’encres de Folmer chez Diane de Polignac rue de Lille.

2010 « La Gazette Drouot » n°17 Georges Folmer Musée de Rennes (…) aujourd’hui, le musée rend hommage à cet artiste qui fut au cœur des recherches constructivistes (…)

2010 « L’œil » n°622 Les Chemins de l’Abstraction par Colin Cyvoct (…) la volonté délibérée de ne prendre en compte que la construction géométrique, l’équilibre et les proportions renouvellent son vocabulaire plastique. Des recherches mathématiques approfondies sur le Nombre d’Or renforcent ses convictions »…..repros. Composition 1947 et toile sans titre 1956.

2010 « Connaissance des Arts » n°680 L’Art constructif de Georges Folmer….repro. « Thèse ».

2009 « Mein Geld » nov-déc. Deutschland/Osterreich Erfolgsstory : Georges Folmer, französischer Maler und Bildhauer bei Mathilde Bauer.

2008 « L’Est républicain » « Musée du Château » Montbéliard L’Abstraction creuse son sillon….avec des œuvres de Coppel, Folmer dans le sillage de la grande exposition consacrée à Herbin par Bernard Fauchille, conservateur passionné par l’Abstraction géométrique.

1993 « Revue du Louvre » « Georges Folmer et l’Abstraction géométrique » par Claude Pétry, Conservateur en Chef du Musée des Beaux-Arts de Nancy.

1990 « Figaro Magazine » par Véronique Prat : à propos de l’exposition Folmer chez Yves Mikaeloff : repro. couleur « Tête cubiste 1930 ».

1990 « La Gazette de Genève » « Mikaeloff redécouvre Folmer » par Vinciane Moeschler qui cite Folmer : « attaquer encore, le mot encore est la vraie formule de l’Art ! ».

1971 Nantes Musée des Beaux-arts Collection Gildas Fardel autour des sources de l’abstraction avec la donation Kandinsky « quelques recherches plus récentes Hartung, Magnelli et Folmer » photo de sa toile « J’ai troué dans le mur de toile une fenêtre ».

1962 « Le Figaro » Au Salon des réalités Nouvelles….au Musée d’Art Moderne de la ville de Paris ; photo de Jacobsen, Lipsi et Folmer avec son tableau « Sur le vide papier que la blancheur défend ».

1959 « Combat » Regroupement de Peintres et Sculpteurs « constructivistes » :
« Le constructivisme des Malévitich, Mondrian, Vantongerloo, Van Doesburg et Pevsner ne s’est pas éteint… » repro. sculpture de Georges Folmer.

1951 « Les Arts » Invention des Formes et occupation de l’Espace – Folmer – par Roger V. Gindertaël à propos de l’exposition chez Colette Allendy. Dans cet article l’auteur saisit parfaitement les données de l’Art de Folmer, en souligne les influences, l’originalité et en pressent l’importance future.

Correspondances diverses